La manifestation patriopriapique du 24 mars a été un succès. Avec plus de 7 personnes par mètre carré au dernier décompte elle restera une des plus belles partouzes organisée par la droite qui ose. Il est temps maintenant de porter le fer au cœur de l’hydre rouge. C’est dans cette perspective qu’un groupe de jeunes a lancé dans les jardins du Luxembourg l’opération « camping pour tous ». Entre rally champêtre et happening pour gens de bonne famille cette audacieuse opération vise, par l’occupation pacifique et les jappements de protestation, à convaincre les sénateurs de ne pas rester passifs face aux exigences de l’inique lobby gay. Ainsi que nous l’explique, Côme Hagen, organisateur de la manifestation et représentant de la motion « Gardarem lou Luxembourg », le choix du Parc (NDLR : en plus d’être géré par le Sénat) n’est pas un hasard. Le Luxembourg c’est aussi le nom de ce pays qui se dresse tel le phare de la « liberté fiscale » pour l’armée du « lumpen-entreprenariat » créateur de richesse dans la tempêtes des océans du socialisme d’Etat. Dans un périmètre soigneusement délimité par une gendarmerie inféodée, les jeunes ont installé leur camp de base. Ils restent calmes e...